Projet "Des bancs, des pupitres pour voir plus loin" au Burundi

mardi 15 décembre 2015

Le projet « Des bancs, des pupitres pour voir plus loin » est porté par Jean-Luc Pening et l'ASBL Menya Media International (ASBL sœur de l'ASBL burundaise Menya Media active depuis 2001). Ce projet vise l'école Kanura pour enfants handicapés de la vue de Gihanga au Burundi, la première école du Burundi à avoir ouvert ses portes aux enfants handicapés.

L’école Kanura est active depuis  1988. En 2014, elle accueillait 52 enfants handicapés de la vue, en leur offrant un enseignement primaire adapté complet, un internat pour filles et garçons et différentes activités d'intégration professionnelle et sociale. L’école reçoit des subsides et des aides de différentes organisations et autorités locales.

Jo Dascalu et Jean-Luc Pening


but

L'objectif général du projet «Des bancs, des pupitres pour voir plus loin »  est de permettre aux enfants handicapés de l'école, mais aussi aux enfants du village voisin, d'accéder à trois années supplémentaires d'enseignement (9 années au lieu de 6) et d'ainsi augmenter leur niveau d'éducation.


finances

Le Rotary Club Bruxelles-Vésale contribue à ce projet en finançant la fourniture des équipements (pupitres, bancs et autres) des 3 nouvelles classes pour un montant total de 1.340 euros.

Cette action rentre pleinement dans les priorités du Rotary Club Bruxelles-Vésale, pour le développement économique et local de régions défavorisées d’Afrique, en favorisant l’éducation de base et l’alphabétisation des jeunes populations, y compris celles atteintes d’un handicap.


Rapports

Un premier local a été construit début 2015 et une première classe accueillant 42 enfants, dont 5 handicapés de la vue, a été ouverte en septembre 2015, avec une aide d'un fonds dépendant de la fondation Roi Baudouin. L’équipement de la première classe a fourni du travail aux artisans menuisiers des environs. Les équipements des 2 classes restantes seront commandés et réalisés dès  que la construction des 2 locaux aura commencé. Dans 2 ans ce seront environ 120 enfants qui en bénéficieront tous les ans. Une action durable dans la mesure où les équipements fournis sont sous l'entière responsabilité de l'école qui a tout intérêt à ce que son infrastructure réponde aux demandes des enfants et des parents.  

Outre le fait que l'apport du Rotary Club Vésale a donné du travail à des artisans du Burundi, un des pays les plus pauvres au monde, on peut qualifier cette action  de réel succès. D’une part, l'école Kanura a pu obtenir l'autorisation officielle, émanant du ministère Burundais de l'enseignement, d'ouvrir ce quatrième cycle et obtenir l’engagement de 2  nouveaux professeurs et une promesse pour 4 autres dans les prochaines années. D’autre part, ce projet a permis l'ouverture de la toute première classe du quatrième cycle de l'enseignement fondamental de l'entité de Gihanga et, surtout, il a permis à  5 enfants handicapés de la vue et 37 autres  d'accéder, ensemble, à ces années supplémentaires et d'ainsi briser les obstacles de la peur du handicap et des différences.

Ernest Nindajyie, tout le personnel de l'école, les enfants et leurs parents remercient vivement les membres du Rotary Club Bruxelles-Vésale pour leur contribution à leur développement et à leur épanouissement.

Extrait du blog www.donnavoir.org

"Je (Jean-Luc Pening) reçois ce mail du directeur de l'école :

Cher Jean-Luc,

Je voudrais vous informer cette bonne nouvelle concernant les résultats scolaires de la classe inclusive. Le premier de la classe est un élève non voyant répondant au nom de Cédric avec 80%. Le troisième est aussi un malvoyant. Je dirais que c’est une réussite. Merci pour votre soutien et encouragement ; « Ensemble nous pouvons!»

Bonne Fête de nouvel an.

Cordialement,

Ernest

… Le plus beau e-mail que je reçois en cette fin d’année. Le genre de courrier qui justifie une année de mails, de documents de projets, de rapports …

J’espère que, maintenant, vous comprenez pourquoi je continue à me battre pour que ces enfants aient des classes et pourquoi je compte sur vous pour que ce combat continue en 2016 et +.

Merci Ernest, merci Cédric, merci à vous tous.

Jean-Luc www.tandemcoach.com "


Images supplémentaires